Welcome!

Eclipse Authors: Michael Bushong, Matthew Lobas, Mark R. Hinkle, Shelly Palmer, Noel Wurst

Blog Feed Post

Les alternatives à TrueCrypt pour le chiffrement de données

En matière de chiffrement de données, le logiciel gratuit et open source TrueCrypt a longtemps fait office de référence absolue. Seulement voilà, depuis le 28 mai dernier, les développeurs de TrueCrypt ont surpris toute la communauté informatique en affichant sur la page Sourceforge du projet ce message :

« Attention : l’utilisation de TrueCrypt n’est pas sûre, car il peut contenir des problèmes de sécurité non résolus »

Ils précisent même quelques lignes plus bas que « le développement de TrueCrypt a cessé en mai 2014 après que Microsoft ait arrêté le support de Windows XP ».

Rappel sur les avantages de TrueCrypt

Le logiciel TrueCrypt existe depuis une dizaine d’années et sa réputation avait fait de lui un des outils les sûrs en matière de sécurité des données. Cet outil avait acquis sa renommée lors d’une affaire financière en juillet 2008 (Opération Satyagraha), où l’institut Nationale de Criminologie Brésilienne (INC) puis le FBI, après 1 an de travail, se sont tour à tour retrouvé dans l’incapacité de décrypter les données de Daniel Dantas, le banquier accusé de fraudes financières.

Son mode fonctionnement simple mais terriblement efficace est basé sur des algorithmes de chiffrement comme AES, Serpent et Twofish. Il compte, à ce jour, des millions d’utilisateurs à travers le monde. Il était réellement une référence dans le domaine des logiciels de sécurité en informatique.

En février dernier, un rapport d’audit (Open Crypto Audit Project) avait démontré que le logiciel ne souffrait d’aucunes failles majeures. Quelques mois plus tôt, le gouvernement français par l’intermédiaire de l’Agence nationale de la sécurité et des systèmes d’information (ANSSI) avait délivré à l’outil un certificat de sécurité de premier niveau. (CSPN). Il est d’autant plus étonnant de constater cet arrêt soudain et brutal.

Les alternatives à TrueCrypt

Quelques temps après l’annonce de l’abandon du support de TrueCrypt, de l’Agence nationale de la sécurité et des systèmes d’information a publié un communiqué pour recommander, en vertu du principe de précaution, une liste de solutions de chiffrement alternatives. L’ANSSI cite alors des logiciels comme ZoneCentral, StormShield Cryhod, Zed! ou Security Box.

La communauté open source s’est également mobilisée pour continuer à offrir une alternative gratuite et dont le code source reste disponible. Depuis la disparation de TrueCrypt, trois forks (logiciel crée à partir d’un code source existant) ont vu le jour : Ciphersed.org, TrueCrypt.ch et une solution française VeraCrypt, développée par la société Idrix, qui promet d’avoir même améliorer la sécurité de l’outil.

The post Les alternatives à TrueCrypt pour le chiffrement de données appeared first on Provectio - Cloud Computing et Infogérance.

Read the original blog entry...

More Stories By Maxime Charlès

Maxime Charlès is co-founder and CEO of Provectio, a French organization dedicated to Cloud Computing, IT and Outsourcing. His motto : "to surround himself with the best without fear that they will exceed"